*/
ADEPS ADEPS Féderation Wallonie Bruxelles Portail de la Wallonie Ville de Tournai Télévision Notélé VivaCité VivreIci
3Action Alimentation | 3Action Sports Nutrition Atelier Hanot-FrĂšres Roue Sonics L'actu de votre region sst secretariat social cbd Arena Water Instinct Brotcorne WANT YOU BIKE : THE PLACE TO RIDE Cube Bikes

Nouveautés

15/08/2018  RĂ©sumĂ© Graveman Eupen Butgenbach SuĂšde Alpe d’Huez Glasgow

2° Emma CLAISSE ÂŒ BUTGENBACH
2° Maxime VERSTRAETE ÂŒ de BUTGENBACH
1° Claire AVRIL au GRAVEMAN
Championne de Belgique Ă  EUPEN : Françoise THEATE
4° et 5° pour Kelly et Annabelle Ă  EUPEN
4° Edouard VERSTRAETE Alpe d’HUEZ
2° Alexandra TONDEUR du Long de l’ALPE d’HUEZ
Duo d’enfer Sylvain DENIS et Antoine DIDIER sur le long à l’Alpe d’Huez
Christophe DEKEYSER Ă  GLASGOW


Triathlon Πde BUTGENBACH

Do de butgenbach cette aprĂšs midi . Place aux filles : victoire incontestable pour Charlotte Deldaele qui a menĂ© la course de bout en bout. Emma et Annabelle se sont battues pour les 2 autres places sur le podium.

Francoise remporte sa catégorie .

CĂŽtĂ© masculin 5 athlĂštes au dĂ©part et donc on serre les fesses pour que tous rejoignent la ligne d’arrivĂ©e .... rappel du classement club sur 5 athlĂštes.
Maxime prend la seconde place , Étienne 5 ùme , Benjamin 18 ùme , 30 pour Julien et 36 pour Pierre ..... on respire

RĂ©sumĂ© de Maxime Verstraete 2° Ă  Butgenbach :

AprĂšs une pĂ©riode un peu galĂšre me voilĂ  de retour en compĂ©tition sur le 1/4 de Butgenbach. Je fais une natation honorable en sortant Ă  1min du vainqueur du jour Axel Baumans. DĂ©but vĂ©lo je force pour revenir au plus vite Ă  sa hauteur, on m’annonce 25sec aprĂšs 7km. Je continue mon chemin et je me rends compte qu’il n’y a plus de flĂ©chage, je fais donc demi-tour et voit un signaleur qui me dirige dans le bon chemin. Je repars assez Ă©nervĂ© et me voilĂ  Ă  3’00 aprĂšs un tour. Je resterai 2eme jusqu’a la fin du vĂ©lo en posant Ă  3’30 de la tĂȘte. Je pars Ă  pied prudemment en me disant on va garder cette 2eme place et c’est chose faite. Satisfait dans l’ensemble mais sans cette erreur il aurait pu avoir bataille.
RĂ©sumĂ© d’Annabelle Pirotte : Quart de Butgenbach La motivation est revenue et l’envie de refaire quelques triathlons aussi. On ne peut pas ĂȘtre toujours motivĂ©. Butgenbach me rappelle en plus mes dĂ©buts dans le triathlon, de beaux souvenirs. La natation s’est dĂ©roulĂ©e sans combinaison, ce que je prĂ©fĂšre Ă©videmment. Je sors pas trop mal de l’eau, 2Ăšme dame mais Ă  plus d’une minute de Charlotte Deldaele. Elle ne fera que creuser sur toute la course, intouchable. Bravo Ă  elle. Ensuite la partie vĂ©lo se passe bien, je ne prends pas de risque et je prends du plaisir. Parcours vallonnĂ©, avec du vent : le top. A pied, je coure comme je sais mais avec le recul, j’aurais pu donner un peu plus. Emma me passe aprĂšs plus ou moins 2kms. Je termine 3Ăšme et je suis satisfaite. Merci Ă  tout ceux prĂ©sents pour les encouragements, ça bouste Ă©normĂ©ment. Et particuliĂšrement Ă  Matteo Caruso...il me dĂ©passe, m’encourage, crĂšve Ă  vĂ©lo, me re dĂ©passe et m’encourage encore et il reste motivĂ©. Un bel exemple Ă  suivre...


Triathlon Âœ d’EUPEN ; Ch De Belgique

TRIATHLON D’EUPEN 1900m ( 28’42") - 74 km (2h42’42") - 20 km (1h45’11") CHAMPIONNAT DE 🇧đŸ‡ȘïžđŸ‡§đŸ‡ȘïžđŸ‡§đŸ‡ȘïžđŸ‡§đŸ‡ȘïžđŸ‡§đŸ‡ȘïžđŸ‡§đŸ‡ȘïžđŸ‡§đŸ‡Ș

1Ăšre FRANCOISE THEATE BEL en 5H01’25" Championne 🇧đŸ‡Ș D50
2 - KUPEN CHRISTINE DEU đŸ‡©đŸ‡Ș 5H19’33"
3- SCHOT CAROLA NED đŸ‡łđŸ‡±ïž 5H22’22"
4- KUBICA NATACHA BEL 🇧đŸ‡Ș 5H24’36" 2Ăšme 🇧đŸ‡Ș
5- VANDENBUSCHE INGRID 🇧đŸ‡Ș 5H26’45" 3Ăšme 🇧đŸ‡Ș

Superbe course hier Ă  Eupen de Françoise 13 Ăšme au scratch sous un đŸ’„đŸ’„đŸ’„ de plomb 😜 Fantastique chouchou Ă  55 ans.....

RĂ©sumĂ© de Kelly sur Eupen :

Hier avait lieu le Championnat de Belgique Moyenne Distance Ă  Eupen, une premiĂšre pour moi sur ces distances !
DĂ©part donnĂ© 3 min aprĂšs les hommes... Je prends mon rythme mais je me retrouve vite dans la masse dĂ©marrĂ©e 3 min avant... Je prends large pour Ă©viter les coups. Je sors de l’eau Ă  la seconde place 40 sec derriĂšre Annabelle 😊
C’est parti pour 76km de vĂ©lo đŸ€— Je prends mon rythme et me fais vite dĂ©passĂ©e par Joke (qui abandonnera aprĂšs le vĂ©lo). Je reste concentrĂ©e pour ne pas griller mes cartouches. Une fille me dĂ©passe mais je vois vite que je suis mieux donc je repasse devant (Annabelle me confirmera aprĂšs la course qu’elle a fait les 3/4 du parcours dans mon sillage^^). Xenia nous dĂ©passe. Je garde mon rythme et reviens sur Annabelle. DĂ©jĂ  2 tours de fait sur 4 et tout va bien ! A l’entame du 3ieme tour, la moto se mets derriĂšre moi et siffle đŸ€Ł (c’est une blague ou quoi ?? Les routes font 2m de large, ils y a des pelotons partout... Je suis dans le sillage d’Annabelle, et c’est moi qui prends une pĂ©nalitĂ© ?!) Bref, je ralentis car la moto me le demande et le groupe de devant que je gardais en ligne de mire se tire... Je rĂąle, je perds mes moyens^^ Sur le dernier tour vĂ©lo de passe de 33 Ă  32 de moyenne Ă  cause de cette frustration et Annabelle et l’autre fille sont parties...
Je dĂ©pose le vĂ©lo et je suis Ă©tonnĂ©e de constater que je peux jouer un podium ! Je croise Roger qui me le confirme ! Pourtant, je dois lui annoncer que j’ai une pĂ©nalitĂ©, il est aussi frustrĂ© que moi
.. il me dit de la faire tout de suite. J’entre au Penalty Box et je suis d’autant plus frustrĂ©e de voir que je suis la seule athlĂšte Ă  avoir Ă©copĂ©e d’une pĂ©nalitĂ© de 5 minutes !!!!!!
Roger fait des bonds de 2 m Ă  cĂŽtĂ© de moi et je me rends bien compte que le podium s’éloigne... Surtout qu’aprĂšs 2mĂźn de pĂ©nalitĂ©, une fille me passe devant đŸ˜€
Enfin, aprĂšs 5’, je peux courir. Je suis concentrĂ©e mais je me doute bien que rattraper tout ce temps en 20 km c’est compliquĂ© !
Je suis malgrĂ© tout contente d’avoir bouclĂ© l’épreuve en 4h36 et en 5° position, pour une premiĂšre.

RĂ©sumĂ© d’Annabelle pirotte/

Triathlon Eupen longue distance, championnat de Belgique.
Le 5, je prenais Ă  nouveau le dĂ©part de cette course. Une belle mĂ©tĂ©o, qui aurait pu nous faire nager sans combi...Au final, l’eau Ă©tait un peu trop fraiche donc combi autorisĂ©e. Je rĂ©alise une bonne natation mais je sens dĂ©jĂ  mes jambes...J’entame le vĂ©lo 2Ăšme dame, je roule correctement, je regarde les watts...Puis aprĂšs 1 tour et demi, ça revient, ça drafte un peu, et ça roule vite...j’essaye de ne pas m’allumer car je sais que je le payerais en course Ă  pied. Je dĂ©pose le vĂ©lo 3Ăšme.
A pied, nouveau parcours, assez sympa, les jambes tournent correctement mais je n’ai pas bcp de vitesse. L’objectif...courir, garder un rythme et ne pas craquer. AprĂšs 2 tours, Marie-Anne Paulus, m’encourage. Waouh, elle est venue, ça me re bouste +++. Il y a aussi tous ceux du TTF, des autres clubs, Benja, Kevin Denis, Raphael Villette (qui me rappelle de sourire â˜ș),.... qui sont derriĂšre moi. Je sais que Kelly n’est pas loin. Au final, je termine 4Ăšme dame, 1Ăšre francophone. En 2017, j’Ă©tais 5Ăšme.
Belle course mais je dois encore travailler sur certaines choses...

RĂ©sumĂ© de Ben Bourguet :

Voici les rĂ©sultats d’Eupen :

  • Promo (https://www.triathloneupen.be/fileadmin/Dateien/PDF/Ergebnislisten/Results_Tri_PR2018.pdf) :
    • François Humblet : 12e et 8e M24
    • TiphĂšne FrĂ©dĂ©ric : 214e et 19e F24
  • Moyenne Distance (https://www.triathloneupen.be/fileadmin/Dateien/PDF/Ergebnislisten/Results_Tri_MD2018.pdf)
    • Annabelle Pirotte : 4e dame, 4e F24 et 87e scratch
    • Kelly Decaluwe : 5e dame, 5e F24 et 93e scratch
    • Françoise ThĂ©ate : 13e dame, 1Ăšre F50 et 165e scratch
    • BenoĂźt Bourguet : 5e M40 et 27e scratch
    • BenoĂźt Thirot : 29e M24 et 39e scratch
    • Pierre Haenecour : 69e M24 et 111e scratch
    • FrĂ©dĂ©ric Merchie : 44e M40 et 184e scratch
    • MichaĂ«l De Craeye : 45e M40 et 194e scratch
  • Relais – Moyenne Distance (https://www.triathloneupen.be/fileadmin/Dateien/PDF/Ergebnislisten/Results_Tri_MDR2018.pdf)
    • Benjamin Lantrebecq / RaphaĂ«l Villette / Yves d’Harveng : 4e scratch et 3e catĂ©gorie hommes

FrĂ©dĂ©ric notre sympathique et combien utile CLUBMAN !!FĂ©licitations Fred



đŸ’„đŸ’„đŸ’„đŸ˜œ GRAVEMAN :

RĂ©sumĂ© de Claire sur le GRAVEMAN :

Retour sur une course inoubliable : Xterra Graveman 2018 !
Tellement d’inconnus au dĂ©part, la tempĂ©rature du lac de Guerin, les probables soucis mĂ©caniques, une mĂ©tĂ©o changeante, la gestion de l’alimentation sur un effort aussi long,... Avec 2 objectifs en tĂȘte : prendre du plaisir et passer la ligne.
Et c’est parti pour 1900m de nat dans une eau turquoise de glaciers annoncĂ©e Ă  15 degrĂ©s, heureusement elle ne me parait pas si froide et tout se passe comme prĂ©vu en 34’34. Je sors 3 eme de l’eau.
C’est lĂ  que la gestion commence. 60km de Vtt avec 2400 de D+. Entre plusieurs longues ascensions de 7-8 km, des portages de 15-20’ (escalade par moment), de la pluie, du brouillard la tĂȘte dans le guidon, une crevaison Ă  mi-parcours qui me coĂ»te alors 2 places...difficile de rester tout le temps positive. Heureusement ces longues sessions au mental furent vite oubliĂ©es grĂące aux portions ultra techniques et ludiques de fin de parcours oĂč j’arrive Ă  nouveau Ă  reprendre quelques concurrentes. AprĂšs 6h10 de pĂ©dalage je pose enfin le vĂ©lo Ă  la 5Ăšme position. À ce moment- lĂ  difficile de d’imaginer partir sur un Trail de 18km avec 1200 D+. Et pourtant on y va car hors de question d’arrĂȘter si proche du but. Une cĂŽte interminable de bien 6km pour commencer, impression de ne pas avancer, un pied devant l’autre, Ă  me dire sans arrĂȘt « ce qui est fait n’est plus Ă  faire ». J’arrive Ă  marcher Ă  un bon rythme dans les cĂŽtes, Ă  maintenir une allure correcte en faux plats et Ă  prendre un Max de plaisir en descentes. Je me rends alors compte qu’il est possible de passer sous les 3h (ce que je m’étais fixĂ©). Les jambes brĂ»lent mais je sais qu’il ne me reste alors plus que 5km de descentes. Le pied !!! 4, 3, 2 j’aperçois Martin Denis au loin, je fonce pour le rattraper, 1 km j’entends le speaker, ça y est le rĂȘve, la folie, j’ai envie de pleurer de joie ! 2h40 de Trail et je passe la ligne aprĂšs 9h34 de course... 110 eme sur 350 partants, 5Ăšme femme au scratch, 1Ăšre de ma catĂ©gorie. Un rĂ©sultat inespĂ©rĂ© ! 1000 mercis aux nombreux supporters sur le circuit, la famille prĂ©sente sur place et en pensĂ©e, aux organisateurs qui nous ont poussĂ©s au-delĂ  de nos limites pour vivre de si belles Ă©motions...

Do de Butgenbach cette aprĂšs-midi, Place aux filles : victoire incontestable pour Charlotte Deldaele qui a menĂ© la course de bout en bout. Emma et Annabelle se sont battues pour les 2 autres places sur le podium.
Francoise remporte sa catégorie.
CĂŽtĂ© masculin 5 athlĂštes au dĂ©part et donc on serre les fesses pour que tous rejoignent la ligne d’arrivĂ©e ....rappel du classement club sur 5 athlĂštes.
Maxime prend la seconde place, Étienne 5°, Benjamin 18 Ăšme , 30 pour Julien et 36 pour Pierre ....on respire


Triathlon de l’ALPE d’HUEZ :

RĂ©sumĂ© d’Edouard sur le ÂŒ de l’ALPE d’HUEZ

AprĂšs une bonne semaine d’entraĂźnement Ă  l’Alpe avec Erwin et Dylan, j’avais rendez-vous avec le triathlon distance M pour clĂŽturer mes 10 jours en montagne. Au programme 1200m de natation, 30km Ă  vĂ©lo avec le mythique col de l’Alpe d’Huez et enfin 7km Ă  pied Ă  1800m d’altitude ! En natation le plan Ă©tait de ne pas trop se mettre dans le rouge pour aborder le vĂ©lo frais, j’arrive Ă  me placer en bonne position Ă  la 1Ăšre bouĂ©e, et je fais le reste dans les pieds, je sors ainsi dans un petit groupe Ă  +-40" de la tĂȘte. DĂšs l’entame du vĂ©lo les jambes rĂ©pondent bien mais je ne m’enflamme pas trop en prĂ©vision de la montĂ©e de l’Alpe, j’arrive d’ailleurs au pied de celle-ci en 4e position. Au 1e virage je passe en 3e position et aperçoit le 2e. Je reste dans ma gestion de course mais je vois que petit Ă  petit l’Ă©cart diminue avec le concurrent devant moi. A quelques virages de la fin, je passe en 2e position (du mal Ă  y croire sur l’instant mĂȘme), j’essaie de ne pas m’affoler, la course est encore longue et dure ! Finalement aprĂšs un petit passage Ă  vide sur les 2 derniers virages je rentre 3e au parc Ă  quelques secondes de la 2e place. IntrinsĂšquement je me sais moins fort Ă  pied que le mec juste devant je dĂ©cide donc de partir Ă  mon rythme. NĂ©anmoins je vois que j’arrive Ă  faire plus ou moins jeu Ă©gal avec, pendant ce temps ça revient de l’arriĂšre et je passe en 4e place, j’essaie alors de faire l’effort pour aller chercher le podium dans la derniĂšre bosse du parcours mais je suis malheureusement trop juste. La fin du parcours est en descente et je conserverai ma 4e place jusque la finishline ! Un bilan trĂšs satisfaisant pour ma part, une de mes courses les plus aboutie de ma vie !

RĂ©sumĂ© de Antoine DIDIER sur le long de l’ALPE d’HUEZ :

9h30 c’est parti pour 2500m de natation. C’Ă©tait une premiĂšre pour moi sur une si longue distance avec 1200-1300 personnes au dĂ©part. Comme prĂ©vu ce fut la guerre sur les 500er mĂštres. AprĂšs la 1ere bouĂ©e je trouve enfin un rythme et je sors en 42’ Ă  la 246e place ce qui n’est finalement pas si mal pour moi.
Vient ensuite la grosse difficultĂ© du jour les 120km en vĂ©lo avec 3300m de d+ et 4 cols. J’effectue un dĂ©part prudent accompagnĂ© de mon comparse Sylvain Den. AprĂšs 25km de faux plats descendant j’arrive au pied du 1e col l’alpe du grand serre long de 15km. Je prends directement un bon tempo, je me sens vraiment bien et je le boucle en 50’. AprĂšs un bon ravito j’entame 55km vallonnĂ© avec le col de Malisolle et le col d’Ornon. Ce dernier est particuliĂšrement Ă©prouvant avec les 37 degrĂ©s qui tape sur la tĂȘte. Une fois au sommet il reste 25km dont 10 de descente et la terrible montĂ©e de l’alpe d’Huez oĂč je termine complĂštement cuit et heureux de poser le vĂ©lo Ă  la 25e place.
Pour terminer ce pĂ©riple nous devions effectuer 20.5km Ă  pied en trois boucles ce situant entre 1800 et 2000m d’altitude.
Les deux premiers km ont Ă©tĂ© atroces j’avais beaucoup trop de liquide dans le ventre j’ai donc du faire une "pause" afin de me vider l’estomac je suis alors 27e. AprĂšs ĂȘtre libĂ©rĂ© je sens direcement que les jambes sont au rdv j’accelere fortement mon rythme et efgectue une belle remontĂ©e pour arriver 16e au classement final.

Les deux premiers km ont Ă©tĂ© atroces j’avais beaucoup trop de liquide dans le ventre j’ai donc du faire une "pause" afin de me vider l’estomac je suis alors 27e. AprĂšs ĂȘtre libĂ©rĂ© je sens direcement que les jambes sont au rdv j’accelere fortement mon rythme et efgectue une belle remontĂ©e pour arriver 16e au classement final. Un tout tout grand merci Ă  Sylvain Denis qui a toujours Ă©tĂ© sans dĂ©tour me transmettant toute son expĂ©rience.

RĂ©sumĂ© de Mathieu DOLLE sur l’Alpe d’Huez :

đŸ”č✅Triathlon de L’Alpe d’Huez (1200/30/7), un bonheur du dĂ©but Ă  la fin đŸŠâ€â™‚ïžđŸšŽâ€â™‚ïžđŸƒâ€â™‚ïž
đŸ”čUne course sans objectif seulement du plaisir du plaisir et encore du plaisir ‌‌
đŸ”čUne super natation đŸŠâ€â™‚ïž qui me place tout de suite au avant poste đŸ’ȘđŸŒ
đŸ”čUne montĂ©e de l’Alpes d’Huez plutĂŽt poussive Ă  cause d’un mauvais choix de dĂ©veloppement đŸšŽâ€â™‚ïžđŸšŽâ€â™‚ïž
đŸ”čUne course Ă  pied rassurante malgrĂ© le dĂ©nivelĂ© 😇
đŸ”čUne bien mĂ©ritĂ©e 73eme place au scratch sur plus de 1200 athlĂštes đŸ’ȘđŸŒđŸ’ȘđŸŒ
đŸ”č Road to Triathlon de GĂ©rardmer le 02/09/18 đŸ’ȘđŸŒ

RĂ©sumĂ© d’Alexandra TONDEUR : 2° du long !!

Cette course n’était pas un objectif en soi, mais bien le moyen de m’assurer que mon travail Ă  vĂ©lo effectuĂ© en stage durant les jours prĂ©cĂ©dant la course n’était pas vain », a commentĂ© la triathlĂšte de l’Urban Tri Sports avant de monter sur le podium. « Et je ne peux pas dire que je sois déçue. Je rĂ©alise le meilleur temps Ă  vĂ©lo, malgrĂ© la difficultĂ© du parcours et la concurrence, et le meilleur chrono Ă  pied. Ma natation n’a pas Ă©tĂ© exceptionnelle – c’est lĂ  que j’ai hypothĂ©quĂ© la victoire – mais c’est souvent le cas avec moi dans ce type de dĂ©part ou hommes et femmes ainsi que professionnels et amateurs dĂ©marrent groupĂ©s. Beaucoup de coups se perdent et je ne m’y sens pas Ă  l’aise », a expliquĂ© la sportive de haut niveau de l’Adeps.
Mon plus gros motif de satisfaction restera ma gestion de course ce jeudi », a-t-elle encore ajoutĂ©. « J’ai essayĂ© de tout faire Ă  mon rythme et cela a plutĂŽt bien fonctionnĂ©. Juste Ă  la fin de l’Alpe, je n’ai pu rĂ©pondre Ă  une attaque de l’Australienne Carrie Lester, qui est une fameuse cycliste. Elle m’a pris un peu plus d’une minute avant de rejoindre le parc Ă  vĂ©lo. J’ai Ă©tĂ© prudente sur les deux premiĂšres boucles de course Ă  pied, mais quand j’ai vu qu’elle Ă©tait Ă  quelque 45 secondes de moi, j’ai tout donnĂ© dans le dernier tour pour finalement la reprendre Ă  2 km du terme. »
DĂ©sireuse de se prĂ©parer au mieux pour ses prochains rendez-vous, la Brabançonne wallonne a dĂ©cidĂ© de ne pas s’aligner dimanche aux championnats de Belgique de moyenne distance Ă  Eupen. « J’y ai pensĂ©, mais focus sur la prĂ©paration pour l’Euro de full distance », selon Alexandra qui y prendra le dĂ©part le 23 septembre prochain, aux alentours de Madrid, dans une Ă©preuve calquĂ©e sur le format Ironman (3,8 km natation, 172 km vĂ©lo et un marathon) et prĂ©sentant un profil Ă©galement trĂšs vallonnĂ© Ă  vĂ©lo avec plusieurs petits cols Ă  escalader.


TRIATHLON de KRISTIANSAND

RĂ©sumĂ© de Sacha :


Hier dimanche, j’ai participĂ© Ă  une des manches du Championnat de NorvĂšge, Ă  Kristiansand, au sud de la NorvĂšge. Le niveau y est toujours assez intĂ©ressant et je m’alignais avec comme but un bon entraĂźnement pour le Swedeman dans 2 semaines. J’accompagnais aussi mon fils Lucas qui a fait le super-sprint la veille.

RĂ©sumĂ© de Lucas :

Le samedi, nous avons eu une tempĂȘte de vent – 11m/s et des rafales bien plus importantes, pas de pluie par contre.
Lucas s’élance et laisse partir les 15-16 ans. ArrivĂ© dans les vagues, Ă  contre-courant il se bat pour arriver Ă  la bouĂ©e. Les 375m se transforment en vĂ©ritable challenge contre la nature !
AprĂšs sa transition, il prend son vĂ©lo et parcourt les 10km seul dans le vent – drafting permis, les autres prennent de l’avance cachĂ©s dans les roues des plus grands. Il ne perd pas de place mais l’écart se creuse devant lui. Par contre, sur la course Ă  pied, il reprend un concurrent et file vers la ligne. Il arrive 4Ăšme de sa classe (13-14 ans). Une toute belle course, trĂšs dure dans le vent omniprĂ©sent.

RĂ©sumĂ© de Sacha :

Pour ma part, la vague du championnat de NorvĂšge est partie 5 minutes avant nous. Dans mon groupe se trouve tous les « Ăąge group » et les relais.
Je pars en natation Ă  fond pour me dĂ©gager et je me retrouve deuxiĂšme. Dans le petit canal menant au large, il y a du courant et je garde bien ma droite pour l’éviter au mieux. Je suis cĂŽtes Ă  cĂŽtes avec le premier jusqu’au large oĂč le type s’écarte vers la droite. Je garde ma ligne et pointe droit vers la bouĂ©e. Je prends la tĂȘte du groupe et dĂ©passe petit Ă  petit le groupe prĂ©cĂ©dent. Les bras tournent et je ne me fatigue pas trop ! Je continue et sors 1er de l’eau en 20’ Ă  ma montre – mon record sur 1500m en mer – Merci Ă  #Arenaopenwater !!
A vĂ©lo, je profite de mon avance et pousse le plus longtemps possible Ă  bonne allure – mon Garmin est mort, je roule aux sensations. Un gars me passe au 2Ăšme tour. Je vois que je ne peux pas accrocher. Mais il reste Ă  +/- 500m. Un autre me passe vers la fin et je l’accroche. Je termine la partie vĂ©lo Ă  du 38km/h de moy. malgrĂ© le vent soutenu en 1h03’05’’. Je repasse le 2Ăšme gars en T2. Je vois le 1er juste devant ! Il ne sait pas courir . Je le passe facilement et je gĂšre ma cĂ p. Je fais les 3 premiers km Ă  du 3’55’’/km, puis, je craque petit Ă  petit et vois un autre gars se rapprocher. Il me dĂ©passe dans le 3Ăšme tour (4 tours de 2,5km). Je dois le laisser filer. Un deuxiĂšme commence Ă  me talonner. Il est juste derriĂšre dans tout le dernier tour. À 1km de la ligne, je dĂ©cide de tout donner pour Ă©viter le sprint. J’accĂ©lĂšre et finis les derniers 200m Ă  fond. Il ne lĂąche pas et reste 3 secondes derriĂšre . Je termine les 10km en 40’15’’. Celui de devant faisait en fait la course en relais. Je termine donc premier des Age group avec mon meilleur temps sur DO (distance approuvĂ©e par la fĂ©dĂ©ration NorvĂ©gienne) en 2h07. Je suis vraiment content, malgrĂ© une semaine d’entraĂźnement trĂšs dure.
Un tout grand merci Ă  nos sponsors #arenawaterinstinct et #infinitri. Leur combis nĂ©oprĂšne sont vraiment les meilleures, flottabilitĂ© plus qu’excellente et la seule combi que je connaisse qui ne fatigue pas les bras – impressionnant.


GLASGOW avec Christophe DEKEYSER :

Bravo Ă  Christophe De Keyser - triathlete pour sa 38e place au Championnat d’Europe de Triathlon Ă  Glasgow.
Trop loin aprĂšs la natation pour "sauter" dans le 2e groupe Ă  vĂ©lo, Christophe n’a pas mĂ©nagĂ© ses efforts en tĂȘte du troisiĂšme groupe pour limiter les Ă©carts avec les 2 groupes. Il a du payer ses efforts lors de la course Ă  pied. (Comme il ne s’agit que d’impressions sur base des images et des chronos, nous attendrons le compte-rendu de Christophe 😉).

FĂ©licitation Ă  Marten Van Riel pour sa 3e place đŸ„‰ et Jelle Geens pour sa 5e place.
Aprùs une bonne nuit de repos, le Mixed Team Relay sera à suivre demain à 17h35 avec une nouvelle chance de podium pour la Belgique. de Christophe 😉).

Le résumé de Christophe sous peu
.

29-07-2018 : Maredsous Nisraman La Roche Aarschot Audenarde Marseille Jonkopping 17-07-2018 : COUVIN NAMUR RAID CRISNEE KRUTH MONS SUEDE GRAVELINE KLAGENFURTH 21-06-2018 : Antwerpen Namur France Retie Mexique Wanze Luxembourg Kruth 11-06-2018 : Vilvorde Libramont l’Eau d’Heure Obernai Troye Barcelone Belfort 04-06-2018 : Sint Laureins Seneffe Haccourt Astana Leuven Riccione Texas Bilzen

Photos

FaceBook

Bon anniversaire

François LEFEBVRE

Thibaut BELKHAYAT

Edouard VERSTRAETE

SĂ©bastien SOTTIAUX

Fabrice MONNIEZ

Andy DEROUBAIX

Patrick MOULIN

Marie CLERX

Pierre CONCHIN

Thierry PLOUY

Medhi BOURJA

Grégory SCHOELENS

Thomas DASPREMONT

Vincent SPITS

Quentin DILLIES

Robin BELKHAYAT

Martial SEGHERS

Marylou DEJON

Robert DECLEVE

Miguel DA SILVA RODRIGUES

Edouard CLAISSE

Paolo DOUILLET